S08E07 Twilight Inscription

Il y a un jeu épique qu’on aime aux Bob Games, c’est Twilight Imperium 4 ou TI4 (plusieurs parties déjà : S04E07 et S05E09, souvenez-vous). Mais c’est gros, très gros. Et c’est lourd, très lourd. Et c’est long, très long.

On a toujours rigolé entre amis sur une version plus facile d’accès, qu’on appelait en blaguant TI4 Pocket. Et voilà que quelque part chez Fantasy Flight Games (l’éditeur), on a été écouté. Voici Twilight Inscription ! Du 4X en version Roll & Write pour une sensation proche de TI4 mais en bien plus rapide. Autant vous dire qu’on était tous excités avant cette partie.

La carte faction des Mentak, bien connue des joueurs de TI4

C’est quoi ?

C’est un 4X mais en fait non. C’est simplement un gros Roll & Write amélioré pour un public initié. L’objectif sera de s’étendre au maximum dans les grands axes de tout empire : supériorité technologique, puissance militaire et ferveur industrielle. Pour y parvenir, chacun, dans son coin, va naviguer dans l’univers à la recherche de Mecatol Rex, capitale déchue de l’Empire Lazax, et, surtout de planètes à conquérir et ensuite à faire prospérer. Tout un programme. Au niveau guerrier, 4 affrontements meurtriers vont s’enchaîner tout au long de la partie afin de remporter la gloire du gagnant, mais surtout de précieuses récompenses.

Les 4 fiches d’un joueur (ici déjà en mode fin de partie)

Comment ?

Tout simplement, comme d’habitude dans un Roll & Write, on va lancer des dés. Mais pas que. Le jeu se compose de 25 rounds, au cours desquels le même schéma va s’appliquer. D’abord, chacun va pouvoir choisir une faction (et son pouvoir / bonus particulier) parmi 3 cartes reçues au hasard. Ensuite, on commence la partie en révélant une carte « Evènement », qui va nous donner les ressources disponibles pour le tour, ainsi que le déroulement du round. Usuellement, ce sera de choisir une fiche active (et une seule !), de dépenser les ressources offertes, de lancer les dés et de jouer les ressources ainsi récoltées. Et c’est tout pendant 25 tours ? Pas tout à fait.

Carte « Evènement » avec le schéma de déroulement classique

Avant d’aller plus loin, parlons des 4 fiches :

Fiche Navigation

Cette fiche est essentielle, car elle permet de… naviguer dans l’univers. On va ainsi pouvoir découvrir de nouvelles planètes à conquérir, mais aussi de trouver Mecatol Rex. Cela permettra d’une part de gagner de précieux points de victoire (c’est une course, ce nombre décroît en fonction de l’ordre de découverte de la planète donc il faut se dépêcher) et, d’autre part, de remporter des votes pour les phases de « Projet ». Oui, car il y a des projets. 3 en tout, lors des événements du Conseil. Et, comme dans TI4, il va falloir voter entre nous selon un choix binaire, accepter ou refuser un projet qui influencera la partie, en bien ou en mal.

Fiche Expansion

Cette fiche permet de « débloquer » des planètes à l’aide des bonus obtenus sur celle de la navigation. Elle représente la population de l’Empire, mais aussi les avancées technologiques, industrielles et autres bonus. Cette fiche fait un peu tout et de précieux points de victoire y sont présents. A ne surtout pas délaisser…

Fiche Affrontement

Ici, c’est la guerre. Toujours la guerre. On construit des SDP (système défense planétaire) et des croiseurs et on enrôle de l’infanterie. Si notre technologie est suffisamment avancée, on peut même se permettre des cuirassés et un soleil de guerre. Comme déjà mentionné, 4 événements « Guerre » seront déclenchés et on combattra avec ses voisins directs de gauche et de droite. En cas de victoire, on reçoit de précieuses récompenses mais en cas de perte, on perdra des points de victoire.

Fiche Industrie

Sur cette fiche, on trouvera l’avancement industriel mais aussi les marchandises stockées et les votes disponibles pour les projets. Véritable « usine » permettant les avancées technologiques, cette fiche sait se faire sentir utile.

Cartes d’objectifs communs

Donc, on va jouer plusieurs tours selon le même format usuel (fiche, ressources, dés, ressources) mais aussi des combats, des projets et une fin de partie. Autant vous dire que l’on ne va pas s’ennuyer. Ah oui, il y a aussi les cartes « Objectifs communs » qui, comme le nom l’indique, permettront de récolter des points de victoire à ceux qui les réussissent. Le principe est que le premier prend plus de points que les autres, donc on est constamment à contrôler ce que font les autres pour ne pas se faire dépasser sur un objectif visé.

Et alors ?

Commençons par du négatif. Franchement, on est le nez dans le « guidon ». A savoir que l’on joue vraiment dans son coin et l’interaction avec les autres joueurs est relativement faible, à part les 4 guerres et les objectifs communs. En même temps, si on veut de la confrontation, on joue à son grand frère, TI4 ! Passé ce détail, le jeu est vraiment réussi. On se prend au « jeu » des dés et se demander ce qu’il serait mieux de faire avec les ressources disponibles. On « combote » et on contrôle constamment ce qui se fait chez les voisins. On est dans l’esprit de Twilight Imperium mais sans y passer une demi-journée. D’ailleurs, la partie aura durer quand même 4h15 !!! avec les règles. C’est pas du léger Roll & Write mais la durée peut clairement diminuer à environ 2 heures si tout le monde connaît les règles et le jeu.

Une carte « Projet » à laquelle chacun devra voter pour l’approuver ou la rejeter (OUI-DA !).

Alors que Stéphane et Bob sont partis sur une stratégie guerrière, Tchi et Sam ont, au départ, littéralement délaissé la fiche de confrontation. Sam a beaucoup misé sur l’industrie, tout en restant attentive sur la navigation et l’expansion. Stéphane est allé sur l’ensemble des fiches de manière constante, sans privilégier une plus que l’autre (à part la guerre, bien sûr). Bob a tout misé sur la guerre et la navigation, délaissant l’industrie et allant voir de temps en temps ce qui se passait du côté de l’expansion. Tchi a suivi les conseils pour débutants, à savoir miser sur la navigation et l’expansion. Bien lui en a pris car il a ainsi développé un empire prospère avec les moults récompenses obtenues. Il termine premier avec 82 points et il s’est même permis de fracasser Bob sur 2 guerres (!), avec un brin de réussite, il faut toutefois le dire.

Mecatol Rex, l’objectif de la fiche Navigation

Bob et Sam terminent deuxièmes ex-aequo avec 70 points. L’industrie n’aura pas suffit à Sam pour l’emporter et la guerre non plus pour Bob (surtout s’il ne gagne pas toutes ses guerres…). Stéphane termine quatrième avec un score que lui-même pourra mettre en commentaire s’il l’estime nécessaire 😉

Et qu’en pensent les autres joueurs ?

Stéphane
De manière générale, j’ai passé un excellent moment avec ce jeu.
Les règles sont longues a expliquer mais le jeu est rapide et fluide (du même à plus que 4).
L’asymétrie est je pense le grand plus de ce roll and write et apparemment tous les pouvoirs asymétriques sont bien cool.
La répartition des actions sur 4 fiches avec des éléments et des bonus à débloquer marche bien mais, pour ma part, il faudra beaucoup plus d’une partie pour maîtriser un tant soit peu tous les mécanismes et créer un moteur à PV.
Il y a une similitude en début de partie avec « Scythe » avec la ruée vers « Mecatol Rex » qui fonctionne comme la ruée vers « l’usine ».
Certains plateaux joueurs sont plus faits pour ça que d’autres.
Les cartes d’objectifs communs sont primordiales à réaliser contrairement à d’autres jeux où on peut se passer de les réaliser. L’avantage du premier a les réaliser est aussi très conséquent et non négligeable c’est donc une course aux PV sur les plateaux joueurs mais aussi pour ces objectifs.
Les cartes reliques sont surprenantes car elles peuvent apporter des avantages énormes. 
La séquences des cartes événements rythme bien la partie et ce mécanisme fonctionne bien même s’il peut être parfois frustrant. On peut se demander si quelques cartes en moins pourraient rendre le jeu un peu moins long mais c’est à voir après plusieurs partie dans le compteur.
Les dés de matériaux, influences et sciences sont somme toute bien équilibrés et la possibilité d’acquérir un dé supplémentaire de chaque au cours du jeu est bien vu et est aussi un avantage non négligeable.
En fait il faut avoir la tête partout à la fois dans ce jeu. C’est peut-être le point un petit peu négatif pour moi.
Globalement on joue vraiment à TI4 mais avec le coté discutions stratégiques et associations des joueurs en moins. Il y n’y a pas d’alliances possibles mais quand même de petites discussions et ententes lors des phases de votes qui peuvent potentiellement permettre de réduire les écarts trop grands avec un joueur qui aurait pris le large en terme de PV.
Une très belle réussite à rejouer absolument 👍🏼.
Sam
Je vous ai souvent entendu parler et blaguer au sujet de TI4 (le vrai), du coup je l’avoue j’ai eu un peu peur de savoir ce que j’allais affronter avec ce Twilight Inscription. Mais en fin de compte c’était plutôt simple et très sympathique. 
Selon moi c’est un roll & write amélioré. Amélioré dans le sens où il offre une multitude de possibilités. J’aime le côté des cartes qui sortent au hasard , j’aime le fait de n’activer qu’une seule case par tour. 
C’est évident qu’il faut jouer asymétrique. 
Ce qui m’a moins plu, c’est que chacun a le nez sur sa propre feuille, peu d’interactions au final, excepté les 4 phases de compter les points de guerre. 
Le gagnant est juste celui qui aura su optimiser au mieux sa feuille de route. 
Enfin, comme déjà évoqué, il y a trop de tours, cela permet de compléter pratiquement toute sa feuille. Il faudrait limiter un peu, à mon avis.
Tchi
On pensait venir découvrir un petit TI4 « pocket  », un roll and write qui ne mange pas de pain, ben on n’a pas trié les lentilles, comme dirait l’autre! TI 4 pocket c’est assez velu, avec pas mal de choix. Maaaaaaaais, comme d’habitude dans les jeux où l’interaction est assez légère, j’ai des doutes substantiels sur sa rejouabilité. Et finalement si l’on joue sur 4 plateaux différents, on chasse quand même les mêmes items. 
Mais plaisant et mérite encore une ou deux parties pour affiner mon avis. 
Une carte « Artefact »… et oui, il vous reste encore des choses à découvrir du jeu

Conclusion

Un grand OUI pour ce jeu, certes pas exempt de défauts mais qui fait largement le travail de divertir, de se creuser les méninges, de laisser un peu de chance créer le chaos et de pouvoir jouer à presque TI4. A noter enfin que le jeu se joue avec des stylos effaçables orange et que, comme tous les jeux avec ce genre de stylos, il faudra vite prévoir des stylos de rechange. Il faut également rester attentif à ne pas poser ses gros doigts sur la feuille sous peine de faire disparaître quelque chose. Voilà, c’est le dernier article de cette année 2022, on se revoit en 2023 pour la suite de la saison 8 ! Prenez soin de vous.

Et à bientôt !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s