S04E13 New Angeles

Cyberpunk 2020, vous connaissez ?

cyberpunk.jpg

C’était un jeu de rôle des années 80. Un genre où les corporations ont pris le pouvoir du monde, la cybernétique est aussi répandue parmi les humains que les cafards dans un restaurant chinois, et l’argent est le pouvoir absolu.

[Rumeur] E3 2019 : Cyberpunk 2077 - Le contenu de l'édition standard aurait fuité

C’est aussi bientôt un jeu vidéo qui s’appellera Cyberpunk 2077. Bein oui, 2020 c’est l’année prochaine et il faut admettre que le monde n’est pas celui imaginé dans ce monde… donc 2077 ça fait de nouveau rêver car c’est dans longtemps. Bref.

Et, enfin, c’est de ce monde que le jeu Androïd Netrunner est inspiré.

Résultat de recherche d'images pour "android netrunner"

Ok, tout ça c’est super mais c’est un article sur New Angeles ?!
Oui, justement, New Angeles est inspiré de Androïd Netrunner !
Les joueurs présents (David, Tchi, Raph, Stefano, Stéphane et Bob) ont d’entrée pris possession d’une corporation. Chaque corporation a son univers bien à elle et est spécialisée dans un domaine d’activité.

IMG_5496
La corpo NBN, spécialiste en média et prête à tout pour l’audimat

Il faut s’imaginer que le monde a changé. C’est les corporations qui gèrent la ville futuriste maintenant. L’Etat n’est plus. Ce n’est qu’un semblant de marionnette à la solde des riches entreprises.  Et la ville doit produire, mais elle est au bord de l’explosion sociale et les grèves sont présentes. Tout cela demande un mélange alchimique très compliqué que les corporations doivent gérer en groupe.

IMG_5499
Objectif secret d’une corporation (c’est tiré au hasard). En gros, le joueur doit avoir plus de capital (argent) que la corporation Jinteki. Si on est justement Jinteki, on doit avoir plus de cash que 3 autres corpos

Mais ce n’est pas un coopératif. Non. Il y a des objectifs secrets à remplir et chacun peut gagner à la fin. Ou perdre. Il peut donc y avoir plusieurs vainqueurs. Mais attention, il y a également une carte « Fédéraliste », l’anti-conformiste qui peut gagner seul la partie en la sabotant. Une sorte de traître.

IMG_5495
Le plateau représente les 10 quartiers de la ville de New Angeles

Pour faire simple, le jeu se déroule en 6 manches max (on peut finir avant si la ville part trop en vrille), composées de plusieurs tours. A chaque tour, une carte personnage représentant un « avantage » permanent est piochée. Le joueur actif va faire une offre pour cette carte (avec une carte action, une sorte d’amélioration pour la ville) et les autres joueurs vont pouvoir faire une contre-offre (mais un seul joueur peut le faire). Les autres joueurs restants vont ensuite se rallier à l’une ou l’autre des offres en offrant leur soutien. Tout cela peut se négocier et bien sûr c’est long.

IMG_5504
Au centre, le personnage et son avantage. A gauche, l’offre du joueur actif (qui va influencer la partie) et à droite la contre-offre d’un joueur. Le gagnant remporte le personnage.

Vous suivez toujours ou vous êtes perdus ? Ça à l’air compliqué mais les règles sont assez vite assimilées et les parties sont fluides. Enfin presque. La partie de négociation peut prendre des tournures qui traînent un peu. Oui. New Angeles est long.

IMG_5497
La police, censée sécuriser les quartiers

Et encore une chose, à la fin de chaque manche, si les objectifs de la ville ne sont pas remplis, ça se gâte. Les objectifs sont représentés sur le plateau par l’énergie, les consommables, la technologie, le divertissement et enfin l’argent. C’est important que les joueurs se mettent d’accord pour vraiment les réussir.

IMG_5506
Objectifs pour cette manche, le divertissement doit atteindre le niveau 5 pour être rempli (là il est à 2 pour le moment)

Et ces objectifs sont déterminés par une carte qui fixe les contraintes et la punition en cas d’échec. Autant dire que raté c’est moche et ça fait mal. Surtout que le jeu s’arrête que le niveau de menace atteint 25 (et ça monte vite).

IMG_5502
Carte d’objectifs de manche

Bon, la partie maintenant. Clairement, ne connaissant pas le jeu, ce n’est pas facile à appréhender. Pourtant les règles sont simples. La première confrontation a déjà permis de situer les coalitions en place. La première négociation a été rondement bien menée et le jeu était bien lancé. Les suivantes furent âpres et l’éternel débat du « cœur ou la raison » était omniprésent.

IMG_5503
Exemples de cartes action

La première manche fut un échec. Les objectifs de New Angeles ne furent pas atteint. Premier coup dur. La menace grimpait. Certains joueurs avait acquis un certain pouvoir en remportant des confrontations. Tchi sortit du lot avec 3 personnages. David était bien placé et les autres broyaient du noir. Pas tous cependant, Raph avec sa corpo « police » s’amusait bien à placer des cops dans tous les quartiers.

IMG_5510
La corpo de Tchi et ses personnages

Pourtant, la partie avançait lentement et manquait de rythme. Je l’ai dit, c’est long, malgré la richesse des discussions et des négociations, on passe beaucoup de temps à ne rien faire quand ce sont les autres qui alimentent les débats. On peut facilement perdre le fil du jeu. Mais heureusement, le Fédéraliste s’est dévoilé !

IMG_5512
Le plateau de jeu après près de 4 heures de jeu, on est seulement au début de la 4ème manche

Oui, le Fédéraliste, c’était David. Tout le monde s’est bien réveillé à ce moment-là. La partie se terminerait à la 4ème manche sans vainqueurs ou avec David comme unique élu. Et c’est là que c’est passé un moment jamais vu dans l’histoire des jeux (parmi les 6 joueurs présents en tout cas). Les 5 autres joueurs se sont alliés pour pourrir le jeu tout entier. L’objectif était que New Angeles s’écroule avant que David n’atteigne 25 de capital (condition de victoire pour gagner pour le Fédéraliste).

IMG_5507
Un casseur envahit un quartier, mais que fait la police !?

D’habitude, quand un joueur perd ou en a marre, il tente de pourrir la partie des autres. Mais là c’était le contraire… Et David, malgré toutes ses ressources et son habileté, s’avoua vaincu. La partie s’arrêta après presque 6 heures de jeu (avec les règles) avec 5 personnes qui étaient contentes d’avoir perdu, avouez que c’est bizarre 😉

Mais alors, c’est bien comme jeu ?

Mitigé. En analyse personnelle, j’ai adoré le concept. Très bon jeu d’enfoirés avec des rebondissements. Le jeu est simple, vraiment. Une fois les mécanismes acquis, après même pas une manche, le jeu est fluide. Mais 6 joueurs autour du plateau me semblent trop. Comme déjà dit, c’est loooooooooong en discussions. On s’y perd. On est plus dans le jeu. A retester à 4 joueurs pour voir. On est très loin d’une partie passionnante telle que TI4. A mon avis, BSG a encore de belles années devant lui.

Et à bientôt pour le dernier épisode la saison 4 !

4 réflexions sur “S04E13 New Angeles

  1. J’ai adoré ce jeu. Cela étant, il est possible que cela soit lié au côté passe-partout de ma corpo, qui pouvait se développer dans plusieurs directions, contrairement aux autres qui ont clairement une spécialisation.

    Mais cela demande d’être vraiment au taquet et ne conviendra pas aux joueurs qui préfèrent se développer individuellement chacun dans son coin, en gerant leur partie.

    Et je pense qu’à 4 ce sera triste.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s