S07E04 Scythe

Et voilà. Après une saison sans ce grand jeu qu’est Scythe, on a enfin remis ce chef d’oeuvre dans la programmation des Bob Games. Et pour fêter ça, on a joué avec le plateau modulaire. Et oui. Fini la connaissance du plateau de base et le positionnement plus ou moins bon qui va avec. Ici, tout le monde découvre le merveilleux monde du hasard et son lot d’opportunités. Du coup, pas de dirigeables pendant cette partie pour pouvoir savourer au mieux cette nouveauté sans perturbations.

Bienvenue à Scythe. Bienvenue aux 6 courageux joueuses et joueurs. Objectif : se divertir et… rouler sur les autres.

18 mois sans Scythe, c’est un peu comme un Noël sans cadeaux, comme une journée de travail sans rien à faire (quoique…), bref, vous avez compris. Tout le monde était presque excité de se retrouver autour du plateau. Tout le monde avait envie d’en découdre avec ses adversaires d’un soir.

Et le voici ce fameux plateau modulaire

Découvrons ensemble ce plateau modulaire. Tout le centre du plateau, y compris l’usine bien sûr, ainsi que les hexagones horizontaux et verticaux qui en partent, sont fixes. Le « modulable » vient des 4 coins avec 4 plateaux recto-verso de 7 hexagones à positionner au hasard (avec pour seule règle d’éviter qu’une base de faction se retrouve face à un lac). Le plateau est conçu pour 8 joueurs donc 2 bases restent libres. Dans cette partie, il y avait clairement des fronts nord et sud (3 factions de chaque côté). Mais cet aspect d’éloignement est vite rattrapé par les tunnels, bien plus proches des bases qu’avec le plateau d’origine. On se croit loin des autres mais en fait on est tout proche. Le faux-semblant sentiment de sécurité est totalement inexistant ici…

Les Rusviet ont déjà lancé leur machine d’améliorations en route

La partie de Bob – Rusviet en rouge
Son jeu : mécanique avant tout… Répétitions de coups identiques pour poser des étoiles, avancement linéaire sans regarder le jeu des autres. En partie mais sans l’être vraiment. Attaqué par Minh d’abord et Stefano ensuite, il a perdu son temps à vouloir accomplir un de ses 2 objectifs sans chercher la vengeance, en vain… Bref, à oublier.
Son moment fort : quand il s’est rendu compte que son coup magistral pour enfin réussir un de ses 2 objectifs était foireux car il a omis une rivière infranchissable pour sa faction…
Son placement final : 3ème, ex-aequo, avec 46 points

C’est les Rusviet qui arriveront en premier à l’usine, mais pas grace à leur pouvoir de déplacement « cheaté »

La partie de Mélissa – la Crimée en jaune
Son jeu : dans son coin à accomplir sa montée en puissance, lente mais progressive. Elle n’a pas été agressée et n’a pas montré un jeu agressif envers ses adversaires. Une partie tranquille… mais il en faut plus pour gagner.
Son moment fort : quand, en toute fin de partie, elle pose 3 étoiles dans le même tour comme grace à un enchaînement parfait bien huilé. Bravo.
Son placement final : 5ème, avec 42 points

Là on était tout crispé car chacun réfléchissait encore à comment écraser / écrabouiller / tuer / rouler ses « ami.e.s » du soir

La partie de Minh – les Nordiques en bleu
Son jeu : conquérant et agressif au début de la partie mais regroupé en force en fin de partie. Un sentiment de s’être perdu en route et d’avoir raté quelque chose. Pourquoi avoir créé une armée gigantesque sur un seul hexagone et ne plus avoir bougé ? Personne ne le saura…
Son moment fort : en début de partie, il s’est montré tellement en confiance et sûr de lui que les autres voyaient en lui le vainqueur (un peu comme d’habitude en fait), sauf qu’il s’est barricadé et personne n’a pu l’inquiéter. Mais cela ne suffit pas pour gagner la partie (sauf si on lui avait laissé le temps de le faire).
Son placement final : une dernière place avec 38 points.

Parfois, on fait de jolies rencontres… parfois

La partie de Sam – les Togawas en violet
Son jeu : lors de la dernière partie, Tchi avait mentionné qu’il manquait Droopy (Bob étant absent). Et bien elle a pris le rôle de Droopy en se plaignant que sa partie n’avançait pas, que c’était affreux et que rien ne fonctionnait… Et elle a failli terminer la partie en premier ! (pas forcément être première mais posé en premier la 6ème étoile). A part ça, une montée en puissance progressive mais bloquée par des déplacements trop courts (c’est ça les Japonais, pas de +1 en déplacement dans les bonus des Mechs, les jambes sont courtes… désolé…).
Son moment fort : quand elle s’est rendue compte qu’elle pouvait clore la partie rapidement et qu’elle s’est mise en position de force sur le plateau pour conquérir des précieux territoires.
Son placement final : 3ème, ex-aequo avec Droopy, l’original

Du rouge, du bleu, du noir, du blanc… on s’est vite retrouvé tous les uns sur les autres

La partie de Stéphane – les Saxons en noir
Son jeu : comme à son habitude, tranquille et pas agressif du tout, en montant en puissance gentiment sans prendre peur de la première attaque de Stefano et sans se laisser démonter.
Son moment fort : quand tout le monde s’est rendu compte qu’il était deuxième alors que personne ne l’attendait là. Il n’avait que peu de territoires, il était acculé dans son coin, mais il avait super bien monté ses améliorations de plateau.
Son placement final : 2ème (!) avec 47 points. Une seule question : que ce serait-il passé s’il avait été plus conquérant ??

La guerre… toujours la guerre

La partie de Stefano – la Polonia en blanc
Son jeu : agressif, calculé, conquérant, vainqueur. What else ?
Son moment fort : toute la partie, tout simplement. Il a survolé tout le jeu, en simplicité. Cette fois, il n’a pas été trop prévisible et il a pris tout le monde de court.
Son placement final : largement premier avec 71 points, bravo !

Un jeu toujours aussi beau sur le plateau

Une belle victoire bien méritée donc pour Stefano qui nous a tous laissé un poil frustré… « Et si j’avais fait comme ça », « J’aurais dû l’attaquer… », « Ma stratégie était nulle »… En tout cas, ce plateau modulaire nous a tous décontenancé et ça c’est très positif. A retenter 😉

Les Nordiques en mode « Risk » (grosse armée)

Et à bientôt !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s