S04E04 Dead of Winter : Colonies en guerre

Purée, on vient de se rendre compte qu’il y a un autre groupe pas loin de notre colonie. Une autre colonie. Hostile. Fais chier. C’était trop beau. On avait un hôpital, un supermarché, une station service, une école, un poste de police et une bibliothèque tout près, plein de super trucs à ramener et voilà que d’autres personnes sont venues revendiquer notre territoire. Merde.

dead-of-winter-warring-colonies-ludovox-1.jpg

Il va falloir se battre. Occuper le terrain à l’extérieur et défendre nos positions. Que la guerre commence !

On était 4 groupes. Celui de Sam, Steph, Roger et moi. En face, pareil, 4 groupes également. Ici et là, on avait entendu ces différents noms : Val, Tchi, Rohan et le Sarde. Ils avaient l’air costauds. Surtout un espèce de Robocop sorti de je ne sais quel trou à rats, vraiment impressionnant.

img_4487.jpg
Notre colonie au premier jour, beaucoup de zombies devant les portes

Au premier jour, c’est Steph qui a pris le pouvoir de notre colonie. Le mec présentait bien et on lui a fait confiance. Rapidement, on a tenté de sortir pour se rendre au poste de police. Les armes. Il nous en fallait. Mais il faisait froid et avec tous ces zombies, les déplacements sont risqués. Une blessure, une engelure ou voir pire… une morsure. Du coup, on est peu sorti. On a fait le ménage devant nos portes et on a pris soin de notre abri.

img_4488.jpg
Les meilleurs endroits pour trouver plein d’objets utiles

Ce qui n’était pas le cas des autres, eux ils avaient compris que tout se passeraient dehors. Ils sont rapidement sortis et ont occupés différents endroits stratégiques. Du coup, ils ont sauvé des nouveaux survivants et ont fait les bons choix lors de rencontres hasardeuses. Leurs groupes s’étoffaient. Ça sentait pas bon pour nous. Leur chef, Rohan, était futé. Le premier affrontement eut lieu à la bibliothèque. Ils avaient plus de munitions que nous. Du coup, on essaya de rester discret et cela fonctionna. Pas de balles tirées, pas de morts. Mais cela n’empêcha pas un survivant de chaque colonie de disparaître. On ne les a plus jamais revu… ils n’ont pas tenu le coup. Trop faibles sûrement. C’était la crise. Le moral chez nous en prit un coup. Pas chez les autres. Ils avaient un genre de psy, un mec qui parlait bien, qui devait leur faire croire n’importe quoi.

IMG_4486
L’autre colonie, bien organisée et motivée

Au deuxième jour, la colonie décida de changer de chef. Ce serait moi qui prendrai les choses en mains dorénavant. Et le dénommé Tchi prit le pouvoir chez les autres. Cette fois, c’est sûr, il y aurait du sang.

IMG_4490
Rocco, le père de famille qui a pris soin des survivants

On devait faire vite, on sentait que beaucoup de « mangeurs de viande » s’approchaient vers notre zone. On décida de se terrer chez nous et de voir comment les autres allaient gérer cela. Bien nous en a pris, enfin presque. Ils furent brillants… et perdirent beaucoup de temps et de ressources pour éloigner les zombies. Mais ils étaient également agressifs. Il pénétrèrent sur nos zones. Ils cherchaient l’affrontement. Sam étaient prêtes à les affronter : Qu’ils viennent ces ordures ! Elle prit possession de l’école.

IMG_4496
La bibliothèque, il s’en passe des choses dans un endroit habituellement tranquille

En rentrant à la colonie, le leader du groupe de Roger se fit mordre par une de ces satanées horreurs. Merde. La contamination guettait notre abri. Rocco, les père de famille, un de mes hommes, fit un geste courageux. Il se sacrifia pour le bien de la communauté et personne d’autre ne fut affecté.

IMG_4500
Notre premier « mordu », pauvre gars

Au bout du rouleau, un homme à Roger (encore lui) se lança dans une opération désespérée. Il partit de chez nous avec… un camion poubelle. Il était en train d’amener nos ordures chez eux. C’était pour « chier chez eux » qu’il disait. Le pire, c’est qu’il réussit ! Mais il fut abattu droit derrière. On a eu 3 morts ce jour-là. On avait le moral dans les chaussettes (et je vous laisse imaginer l’état de nos chaussettes).
Et la journée était pas finie…

IMG_4506
Le coup du camion poubelle, on s’en rappellera

La dénommée Valérie, de l’autre colonie, comprit qu’il y avait un coup à jouer. Elle fondit sur le poste de police pour nous attaquer. On survivrait pas à un autre décès… on le savait. Tchi, le leader des autres, mis toutes ses munitions dans la bataille. Et moi ? j’avais moins de balles qu’eux. Mais on avait des armes. Je tentai le coup de poker et cela fonctionna. Quelle chance pour certains, quelle folie pour d’autres. On était sérieusement amochés mais Valérie perdit un survivant. Le psy je crois. C’était dur pour eux. Et l’autre combat à l’école finit mal pour eux également. Encore un macchabée. Ce fut le coup de trop pour le Sarde. On entendit sa fureur jusqu’ici. Là, on percevait enfin que l’autre colonie vacillait. On y croyait !

IMG_4501
Le cimetière… mais pourquoi le monde est devenu fou ??

Le troisième jour, on savait que l’une des colonies ne finirait pas la journée. Et cette journée fut courte… très courte. Un de mes survivants avaient besoin de médicaments et quitta le poste de police en direction de l’hôpital. Jamais il n’y arriva…

IMG_4499
Encore une morsure…

Les zombies étaient trop forts. L’autre colonie était trop forte. Tous nos survivants restants décidèrent de quitter l’abri pour tenter leurs chances ailleurs… Et chez les autres, Valérie et le Sarde triomphèrent car plus malins que Tchi et Rohan.

IMG_4503
La colonie des vainqueurs

Et à bientôt !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s