Dead of Winter : ça fait peur ?

Bonjour à tous,

Je reviens vers vous pour vous parler d’un jeu que j’apprécie énormément.
Un jeu qui évolue dans un univers très proche de The Walking Dead (dont je suis un fbdm) et  qui permet de vivre une aventure ludique hors norme.

Résultat de recherche d'images pour

N’ayez pas peur, lisez la suite ! Ce jeu est exceptionnel et nul besoin d’être un habitué des jeux ou un expert, tout le monde peut tenter cette expérience…

Dead of Winter, cest quoi ?

Dans Dead of Winter, vous êtes le leader d’un groupe de personnes survivantes à un virus qui a ravagé l’humanité. Dehors, des zombies errent gaiement à la recherche d’un bout de main à croquer ou d’une tête bien juteuse.

Vous avez rejoint une colonie avec d’autres groupes de survivants (les autres joueurs) et vous avez tous un objectif commun à réussir (qui change à chaque partie). Si vous échouez cet objectif commun, c’est la défaite…

Donc c’est un coopératif ??

Non. Car en plus de l’objectif commun, chaque joueur reçoit un objectif personnel secret. Et c’est là que ça devient intéressant. Car vous devrez participer à l’objectif commun (obligatoire) et en plus faire en sorte que votre objectif personnel soit réussi pour gagner la partie. Cela sous-entend que vous êtes plusieurs à pouvoir gagner.

On appelle cela un jeu collaboratif (ou semi-coopératif).

Mais cela ne s’arrête pas là…

Non. Car en plus de tout cela, il peut y avoir un traître. Oui il peut, car c’est même pas sûr. Et cela met une belle ambiance de suspicion entre les joueurs.

Il joue sympa mais il est étrange…
Pourquoi il n’a pas joué son équipement avant ?
Et son sourire bête…
Je suis sûr que c’est le traître !!

Le traître a son propre objectif. S’il le réussit, il gagne. Seul. Et tous les autres ont perdu. Il a donc intérêt à se faire discret pour réussir son objectif car, si il est démasqué, il change encore d’objectif mais là tous les autres le connaîtront.

Oui mais ça se joue comment ?

A son tour, chaque joueur va lancer un nombre de dés égal à son nombre de survivants +1. Chaque dé va être utilisé pour effectuer une action et, selon la difficulté de l’action, la valeur du dé va avoir une influence. Par exemple, vous pourrez fouiller au poste de police pour trouver un objet utile ou alors tuer un zombie qui traîne devant la colonie. Vous pourrez aussi vous déplacer vers un autre lieu (avec le risque de se mordre par un zombie) ou encore barricader la colonie pour la rendre moins vulnérable aux attaques de zombies.

Une fois que chaque joueur a joué, la phase des joueurs est terminée et on passe à celle de la colonie. Il faut nourrir les survivants présents, résoudre la crise (il y en a une par phase de colonie), ajouter des zombies, etc…

Facile, non ??

Oui, presque. Sauf qu’à chaque tour de joueur, une carte « Croisée des chemins » est lue secrètement par le joueur à droite du joueur actif. Cette carte relate un événement qui va peut-être arriver pendant le tour de ce joueur. Et si ça arrive, il devra faire un choix qui pourra être bénéfique ou catastrophique…

Pourquoi 3 boîtes de Dead of Winter ?

En effet, Dead of Winter, c’est trois boîtes de jeu différentes :

Résultat de recherche d'images pour

Le premier opus est sorti en 2014 : Dead of Winter : A la croisée des chemins

Résultat de recherche d'images pour

Le 2ème, Dead of Winter : La Nuit la plus Longue, est sorti en 2016.

C’est un stand-alone (c’est à dire une extension qui ne nécessite pas la première boîte pour jouer) et le matériel est sensiblement le même que celui de la boîte de base, sauf bien sûr que les survivants sont différents et les cartes « croisée des chemins » sont aussi différentes.

On y trouve quand même des modules à ajouter au jeu de base selon vos envies :

  1. Module Amélioration : apporte des améliorations persistantes à la colonie, que vous devrez bricoler
  2. Module Brigands : des brigands font leurs apparitions et ça va saigner
  3. Module Raxxon : ou comment revivre Resident Evil dans un jeu 🙂

 

Résultat de recherche d'images pour

Et enfin le 3ème, Dead of Winter : Colonies en Guerre, a rejoint les boutiques cette année.

C’est une petite extension qui nécessite les 2 premières boîtes pour être jouées. Elle permet de jouer 2 colonies distinctes qui vont s’affronter en mode highlander, il ne peut en rester qu’une. On peut y jouer de 4 à 11 joueurs (!).


Et alors, pourquoi cet article ?

Car j’ai besoin de vous !

Résultat de recherche d'images pour "i need you"

Le vendredi 2 novembre, ce sera l’épisode 4 de la saison 4 et Dead of Winter est au programme ! Et il faut des joueurs !

Si vous êtes disponibles, j’attends votre inscription dès aujourd’hui.

Résultat de recherche d'images pour "je m'inscris"

Imaginez une partie avec 10 joueurs autour de la table. C’est une expérience unique. Soyez de la partie.

Et faites de la pub autour de vos amis joueurs qui pourraient vous accompagner.

Résultat de recherche d'images pour "walking dead"
Plus on est de fous, plus on court vite !

Et à bientôt !

2 réflexions sur “Dead of Winter : ça fait peur ?

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s