S03E13 : Imaginarium

Imaginarium. Rien que le nom et la boîte nous font rêver. Déjà pseudo-testé à Cannes 2018 lors du 1er jour, il y avait beaucoup d’attente autour de ce jeu. Tout de suite le compte-rendu de cette belle soirée !

img_3679-e1524511282982.jpg

3 joueurs autour de la table : Stéphane, l’heureux propriétaire de ce jeu en avant-première à Cannes ; Sam, intriguée par ce drôle d’éléphant portant une usine sur son dos (pôvre éléphant tout de même, la SPA est au courant ???) ; et moi, votre humble et fidèle serviteur (serviteur, ça veut pas dire esclave). Après une rapide explication des règles (il faut juste bien saisir le fonctionnement des actions), la partie débute.

C’est Sam qui est la première joueuse et elle ne se gène pas pour aller tout de suite récupérer une machine combinable avec une des siennes (oui car on commence avec 2 machines réparées au début). Au fait, je ne vous ai pas dit… et bien dans ce jeu, il faut acheter des machines et les réparer. Mais aussi les stocker dans son atelier qui n’a que 4 places. Alors comment on fait ? Et bien on les empile, on les combine et on les transforme pour obtenir une meilleure production. Et tout cela est bien expliqué sur chaque carte avec des codes. Ça à l’air compliqué ? Mais non. En fait oui. Il faut bien avoir compris le mécanisme des machines et des codes, sinon… bein sinon on va rien comprendre.

IMG_3685
Drôles de machines, sur votre gauche, une « Recyclatrice » et sur votre droite, un « Cadenassoir »

En jetant un œil sur les assistants… ah oui, au fait, il y a des assistants avec des têtes bizarres… Ils sont là pour nous donner un coup de main en facilitant certaines actions ou pratiques. Bref. En jetant un coup d’œil sur les assistants, tout le monde remarque le grand singe qui laisse libre court aux actions. Cela veut dire qu’on est plus limité par la roue et ses 2 aiguilles pour choisir les actions, on choisit ce qu’on veut ! Mais cette carte coûte 9 charboniums (!).

IMG_3681.JPG
Cet assistant permet de marquer 3 points de victoire en fin de partie au lieu de 2 lors du décompte des majorités. C’est clair non ?!

Pas d’hésitation, au 2ème tour, cette carte fut mienne ! Et ce fut un véritable avantage. Je n’avais plus besoin de réfléchir à comment optimiser mes actions avec les aiguilles, je prenais ce que je voulais !! Mais cela ne suffirait pas, il faut maintenant marquer des points pour atteindre le chiffre fatidique de 20, synonyme de fin de partie (mais pas de victoire). Et pour marquer des points ? Les projets !! (on se croirait au boulot). Ici pas besoin de faire des séances interminables et (souvent) inutiles, les projets se font chacun dans son coin et chacun peut les réussir (sauf que le premier marque un point de plus que les autres, normal, c’est le premier).

IMG_3682
Les projets disponibles qui vont nous permettre de marquer des points

Comme projet, on avait : avoir 2 machines posées de niveau 3, avoir une machine combinée 3 fois avec la même carte, avoir 2 machines de transformation, etc… Vous avez compris le principe ? Bien, continuons. Tout de suite, Sam, qui avait donc tout compris, se rua dans la gestion de projets et marqua rapidement les premiers points de la partie.

IMG_3683
De belles figurines

Stéphane avançait tranquillement, sans chercher forcément à optimiser son jeu. Optimiser… Oui, dans ce jeu, il faut optimiser. Il faut calculer. Il faut réfléchir. C’est un jeu exigeant. Atypique. Terriblement bien fait. Car vous vous rendrez vite compte que 4 emplacements de machines, c’est peu. Que les machines cassées que vous attendez patiemment coûtent cher en achat. Et pour les réserver, il faut jouer le premier et donc s’assurer une bonne place (chère) dans l’initiative. Et les ressources sont limitées. On passe son temps à accumuler des ressources et à les échanger à la bourse des ressources pour avoir les bonnes. Et les actions sont limitées (foutues aiguilles qu’on a envie d’écarteler).

IMG_3690
Le plateau-atelier de Sam en cours de partie : à gauche les machines cassées, dessous les machines réparées et combinées dans l’atelier, tout en haut (coupé en 2) un assistant, au centre… ces foutues aiguilles et les 6 actions possibles

Bref, si on aime pas optimiser, passez votre chemin et revenez quand on jouera au Monopoly… Sinon restez et profitez. C’est bon. Mais c’est forcément long. Pour une première partie, on maîtrise pas forcément les mécanismes et on réfléchit beaucoup. Donc c’est long. Et en plus, il y a des cartes d’attaques (les cartes rouges). Elles permettent d’embêter les autres joueurs et même parfois de leur piquer des ressources (un peu comme le händler dans Catane). Et donc ça ralentit la progression.

IMG_3688
Cette « Embrouillette » met en panne une machine chez chaque joueur adverse… pas très gentil mais efficace

Bref, j’arrivai le premier aux 20 points. Ai-je gagné ? Oui, mais tout juste. Car Sam, qui possédait le plus de ressources en stock, marqua 9 points supplémentaires et ne finit qu’un point derrière moi. 3h00 de jeu quand même…

IMG_3687
Ecran de jeu de Stéphane

Une dernière chose. Ce jeu est beau. Une ambiance steampunk et onirique en même temps. C’est très réussi. Bravo les auteurs !!

Et à bientôt !

 

4 réflexions sur “S03E13 : Imaginarium

  1. Ah, au fait, as-tu précisé qu’on n’a que 2 actions par tour, et que les aiguilles nous imposent d’en choisir 2 l’une à côté de l’autre?!! P*%# de aiguilles à la grrrr !!

    J'aime

  2. Bon ok j’ai à nouveau terminé dernier… mais bon j’ai été piégé par Sam qui à essayé de m’endormir pendant toute la partie… c’était pas facile, j’ai résisté et on c’est bien marré.
    Ah oui ! pense bête pour les prochaines parties : Chianti bouchonné + Imaginarium =…🤔…😴…🤯…🤪.
    Comprenne qui peut…😉

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s