S03E15 : Lords of Xidit

Résultat de recherche d'images pour

Au début, il y eut… Himalaya. Un jeu de transport de ressources à dos de yacks sorti en 2004. Très bon jeu de programmation, il a été rethématisé / rebooté en 2014 sous un nouveau visuel, une nouvelle idée, un nouveau concept : Lords of Xidit !

Résultat de recherche d'images pour

Mais de quoi ça parle ??

Dans le royaume de Xidit (le même monde que celui de l’excellent Seasons, du même auteur comme par hasard), des forces obscures, oubliées de tous, sont réapparues et la paix est menacée. Seuls les seigneurs Ydrakis peuvent maintenant sauver le royaume et restaurer la paix. Les Ydrakis, c’est les joueurs, à savoir Sam, Stefano, Stéphane et moi-même. Et il paraît qu’on est leur meilleure équipe 😉Et comment ça se joue ??

Ne vous laissez pas tromper par le côté très coloré de ce jeu et par les illustrations déjantées, ce n’est pas un jeu pour les enfants. Non. Du tout. Ici on regarde attentivement le plateau, la zone de recrutement, la zone de menace, les autres joueurs. Notre regard se balade partout mais revient inlassablement derrière le petit paravent qui cache nos secrets les plus fous… (faut pas exagérer non plus). On imagine quels déplacements vont faire les autres pour ne pas faire les mêmes. On anticipe tout et à n’importe quel moment, un peu comme aux échecs. Et enfin on programme. 6 actions par année. 12 années en tout. 72 actions par joueur dans une partie. 288 actions pour les 4 joueurs.

Ah oui, vous l’aurez compris, c’est pas un coopératif 😉 Ici, il ne peut en rester qu’un.

IMG_3754
La roue de la fortune programmation

A chaque nouvelle année, on va programmer les actions de notre Ydraki. Les choix possibles sont : emprunter un chemin rouge ou un chemin noir ou un chemin bleu, faire une action dans une ville entre recruter ou tuer la menace présente et enfin attendre… oui ça peut être utile.

IMG_3760.JPG
La réserve des troupes

Pour info, il y a 21 villes dont 5 avec une menace (c’est un monstre à éradiquer) et 5 avec un recrutement (des forces prêtes à partir au combat, du paysan au magicien, en passant par le chevalier). Dès qu’une menace est enlevée, une nouvelle est ajoutée et on sait à l’avance quelles seront les 2 prochaines menaces. Pareil pour le recrutement. Et donc on regarde et on anticipe, vous avez compris ?

img_3755.jpg
Une ville avec un centre de recrutement (en vert l’archer, en gris les chevaliers et en blanc le clerc, il manque le paysan orange et le magicien violet)

A l’an 1, on rigole et on joue vite. Après quelques années, on se gratte la tête et on  prend du temps. C’est d’ailleurs ce qui s’est passé. On était 4 joueurs. On a joué 3 heures (sans les règles).

IMG_3756
Une autre ville avec une menace

Et alors, cette partie ?

Franchement, c’est vraiment bien. Oui, c’est mécanique. Oui, le thème est plaqué (en gros ça aurait pu être de la livraison de ressources à dos de yacks que ça changeait pas grand chose…). Oui, on passe son temps à se gratter la tête et à chercher l’optimisation (évitez de jouer avec des cérébraux indécis) et, oui, on s’énerve quand un autre joueur fait la même chose que vous mais avant vous… Genre, on se dirige vers la méchante menace mais l’autre y arrive avant vous et la bute avant vous. Et vous ? Vous y allez quand même (c’est programmé ainsi) et vous perdez des actions inutilement. GRRR !!!

Mais oui, on passe du bon temps et une belle ambiance règne autour de la table.

IMG_3761.JPG
Le paravent qui permet de cacher vos bardes, sous et troupes, à l’abri du regard des autres joueurs

Comment on gagne ?

Juste. J’ai oublié de vous le dire. Quand on annihile une menace, on peut choisir 2 récompenses parmi 3 disponibles (c’est indiqué sur la menace). Les récompenses sont : gagner des sous, construire une tour dans la ville représentant une guilde de magie à vos couleurs ou enfin envoyer des bardes chanter votre bravoure à travers une région. Et ce qui est fort, c’est le système de comptage des points.

IMG_3764.JPG
Le plateau en l’an 9

Quand la partie se termine, donc quand les 12 années sont passées, on va compter nos récompenses pour savoir qui a gagné. Sauf que le moins bon du premier comptage est automatiquement éliminé. Et le moins bon du 2ème comptage est également éliminé. Et enfin le meilleur du 3ème comptage est déclaré vainqueur. Vous comprenez ?

IMG_3768.JPG
Ici lors du comptage de l’or, tout à gauche, le joueur noir est éliminé. Au centre, lors du décompte des guildes de magie, le joueur jaune est éliminé et, enfin, le joueur vert est déclaré vainqueur lors du décompte des bardes

Et qui a gagné ?

Bravo à Samantha (en vert) pour sa belle victoire dans ce jeu exigeant, qui demande d’être attentif de bout en bout. C’est clairement elle qui était la plus constante. Stefano (en jaune) aurait mérité la 2ème place mais une incompréhension l’a fait terminé 3ème (encore désolé).

Je me réjouis d’en refaire une partie rapidement, j’ai vraiment beaucoup aimé.

Et à bientôt !

2 réflexions sur “S03E15 : Lords of Xidit

  1. OUI, je partage ton avis Daniel
    Une très bonne ambiance autour de la table et un très bon moment passer durant cette partie
    En lisant l explication de comment on gagne la partie, ton explication me semble à nouveau pas claire !!!!!!
    Je me demande ce que comprennent ceux qui n ont pas joué…..
    Hi hi hiiiiii

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s