S06E10 L’Antre du Roi de la Montagne

Oh que le thème d’un antre avec un roi dans une montagne est excitant !! On s’imagine direct les nains et leur roi sous la montagne du Seigneur des Anneaux, creusant trop profond (ah non, ça c’est une autre montagne). Mais en fait, ici, c’est des Trolls.

Comment ça ?! c’est des Trolls ?!

Les mêmes Trolls idiots comme dans le Hobbit ?

Non, ceux-là sont plus intelligents et ont la même soif de vengeance que les nains dans SdA. D’ailleurs, chaque joueur représente un clan de Trolls voulant récupérer les richesses enfouies dans la montagne, après que les méchants gnomes (oui, des gnomes… ces petites créatures toutes mignonnes sont en fait des monstres assoiffés de sang… faites semblant d’y croire svp).

Est-ce que Minh, le serial winner des Bob Games gagnera encore ? Est-ce que Stefano, l’éternel Poulidor du jeu de société gagnera enfin une partie ? Est-ce que Tchi remportera sa première victoire de la saison ? Est-ce que Bob réussira à faire « transpirer » Minh et à le faire tomber de son trône ? Et est-ce que Stéphane réussira à s’ôter « Grand Austria Hotel » de ses cauchemars ?
Entrez dans la montagne avec nous pour le savoir !

Premier tour de jeu

L’Antre du Roi de la Montagne est un jeu de stratégie classé Expert par l’éditeur Iello. Le but ? Amasser le plus de richesses par l’intermédiaire des points d’Honneur pour remporter la partie. Ne vous y trompez pas, c’est un jeu à points de victoire avec plusieurs possibilités de marquer des points, on est pas dans la fameuse « salade de points » mais on s’y approche.

Plateau du joueur Bob après le premier tour

Et comment on joue? Chaque joueur commence dans la montagne mais par un tunnel séparé suffisamment loin des autres joueurs pour ne pas se déranger en début de partie. Il faudra accumuler des ressources, comme de la pierre, du fer ou de la rochecoeur pour étayer les galeries, ou des marteaux pour casser les zones de gravats ou enfin des gemmes permettant l’usage de sortilèges. Ces ressources sont stockées sur nos trolls, que l’on choisit en début de partie (tous les joueurs ont les mêmes trolls de départ), mais également dans notre réserve. La subtilité du jeu, entre autre, sera la gestion optimale de ces ressources.

Pool de recrutement des trolls par niveau

Il faudra donc construire des galeries pour marquer des points d’Honneur, qui seront plus élevés en fonction de la qualité de la ressource, et déterrer si possible les précieuses statues déjà prédisposées sur le plateau. Ces statues remporteront également des points d’Honneur en fin de partie en fonction de leur position sur le plateau (plus c’est proche du centre, plus ce sera glorieux et donc plus de points) et aussi si la statue est posée sur un piédestal (ça double les points). Enfin, on déplacera les statues grâce aux chariots (encore une ressource). Pour pimenter le tout, les statues sont de 3 couleurs différentes (feu, glace et lune) et ne peuvent être déplacées que par un chariot de couleur identique.

Les sorts sont consumés et remplacés dès 3 utilisations

On trouve également des sortilèges qui permettront, en début de tour d’un joueur, un avantage souvent très utile. Comme c’est de la « magie », le sort se consumera au bout de 3 utilisations (peu importe qui l’a lancé) et sera remplacé par un nouveau.

Le troll situé au-dessus des autres a lancé la cascade de production pour ceux d’en-bas

Le cœur du jeu sera le recrutement de nouveaux trolls et son système innovant de « cascade ». On recrute donc des trolls de niveau 1 (gratuit), niveau 2 (ça coutera 2 pièces de pots-de-vin) ou niveau 3 (5 pièces). Plus le niveau est élevé, plus sa capacité à produire et stocker des ressources est élevée. Et justement, quand on positionnera le nouveau troll sur le plateau du joueur, on le placera toujours au-dessus de 2 autres trolls de manière à former une pyramide et tous les trolls se situant sous le nouveau produisent des ressources… en cascade.

Ça réfléchit autour de la table

Dernier point à développer, l’interaction entre joueurs. Elle est présente, clairement indirecte mais pas que. On peut par exemple venir bloquer un adversaire en creusant des tunnels vers lui (les tunnels adverses ne peuvent jamais se toucher). Il faut aussi être les premiers à installer des piédestaux dans les zones centrales du plateau, remportant ainsi des précieux points d’Honneur et empêchant les autres de le faire également. Les galeries sont des tuiles au format Tetris et sont limitées. Il est donc important de s’assurer de disposer des bonnes galeries avant qu’il n’y en ait plus. Enfin, les sorts en commun et le pool de recrutement sont également une sorte d’interaction indirecte, pouvant influer sur le jeu des autres joueurs.

Une grande salle de trésors, encore un moyen de marquer des points d’Honneur

On pourrait également vous parler des précieux ateliers (permettant la transformation de ressources en d’autres) ou des salles de trésors, mais on va s’arrêter ici avec les règles. Place au jeu. Une dernière chose quand même, la partie s’arrête dès que 2 joueurs ont posé leur 10ème troll (on termine le tour de jeu et on fait encore 2 tours).

Une salle déterrée, 2 statues (lune et glace) positionnées, un atelier (argent en gemme et inversément) et enfin beaucoup de ressources à aller déterrer encore

A son tour, on peut lancer un sort (en payant une gemme), utiliser un atelier, construire une galerie (et marquer des points) ou recruter un troll (et produire en cascade), déplacer une ou plusieurs statues (si on a les chariots correspondants) et enfin déterrer une salle si les galeries déjà creusées le permettent.

Les galeries avancent près du centre de la montagne

Rapidement, on comprend que c’est un jeu très mécanique. L’immersion n’y est vraiment pas. La qualité stratégique et tactique est indéniable mais on ne s’amuse pas en jouant. Chaque joueur réfléchit dans son coin, prend du temps, teste, optimise et recommence… autant le dire, c’est long. 4h30 pour une première partie à 5 joueurs avec les règles… Le risque de tomber dans une Analysis Paralysis est omni présent.

Un joli plateau au goût particulier

Et comment vous raconter la partie quand la mécanique prime… ce n’était pas une aventure ludique, vous l’avez compris, mais on peut résumer ainsi le jeu de chacun :

Stéphane (en bleu) : trop de paramètres à gérer, partie trop longue, un joli développement de tunnels mais clairement pas son genre de jeu… 5ème avec 78 points.
Stefano (en pastel) : comme à son habitude, un jeu agressif et efficace, mais aujourd’hui trop dispersé compte tenu des paramètres et contraintes en jeu pour vraiment être efficace, 4ème avec 90 points.
Bob (en vert) : 2 salles de trésors et des beaux tunnels périphériques, mais un échec total sur les statues. Il a par contre embêté Minh en le bloquant notamment avec ses tunnels… (certains parlent de sacrifice pour empêcher le péril jaune de gagner). 3ème avec 91 points.
Minh (en jaune) : opti-minh-isation comme à son habitude, un jeu parfait pour ses compétences mais avec le paramètre Bob en trop… une place de Poulidor, 2ème avec 102 points.
Tchi (en rouge) : Efficacité et pragmatisme. La meilleure salle posée d’emblée. Une statue posée dans chaque type de terrain, rien n’a été laissé au hasard. Même un Minh sans gêne aurait certainement été vaincu face à lui. 1er avec 126 points. Bravo !

Le plateau en fin de partie

Une belle partie mais pas une super ambiance ludique. A retester évidemment car c’est un excellent jeu très subtil. Encore bravo au vainqueur du jour, sa première victoire de la saison !

Et à bientôt !

4 réflexions sur “S06E10 L’Antre du Roi de la Montagne

  1. Tout à fait d’accord avec cette analyse, mais un jeu qui a grimpé dans mon estime grâce à une deuxième partie où on commence à voir que c’est pleins de petits mécanismes malins.

    Mais on peut trouver de meilleurs jeux dans le même style

    J'aime

Répondre à bobdan19 Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s