FIJ 2020 : Cannes, 4ème jour

Dimanche 23 février 2020, 8h43. Cette fois, c’est le dernier jour. Seuls 2 courageux (Stef et Bob) se lèvent pour cette dernière matinée (le départ est fixé à 12h00).

Cannes2020_Jour4_1

On prend quelques fruits au marché local et direction le palais des festivals, avec quelques photos de cette magnifique matinée.

Cannes2020_Jour4_4

Moins de monde à l’entrée. Normal, c’est dimanche. Comme tous les matins, un bruit d’hélices nous interpelle, c’est le drone qui filme les accès.

Cannes2020_Jour4_7
Là-haut, au dessus du Palais, un drone nous surveille

Partie 20 : Abyss Conspiracy

abyss_conspiracy
Source : Studio Bombyx

Premier jeu du dimanche, Abyss Conspiracy chez Bombyx. C’est un jeu Abyss-like mais qui tient dans une poche, dans le célèbre format « boîte métallique » de chez Bombyx. Même monde, même style graphique. Presque tout se ressemble dans ce jeu pour 2 à 4 joueurs avec des règles qui s’apprennent en 5 minutes, top chrono.

Cannes2020_Jour4_8
La jolie boîte de Abyss Conspiracy

Il faut ici collectionner des cartes selon la provenance de la guilde (la couleur), selon les seigneurs avec leurs influences et leur pouvoirs. On pose des cartes et on « combote » (verbe du terme « combo ») pour optimiser ses points. A la fin, c’est celui qui a le plus de points qui remportera la partie. Mais Abyss Conspiracy, c’est aussi une course. Le premier qui termine sa « pyramide à l’envers », appelée Chambre sénatoriale, par la pose de 15 cartes, clôt la partie. En effet, à son tour, on pose des cartes devant soi par une première rangée de 5 cartes, ensuite 4 cartes en dessous, 3, puis 2 et enfin la dernière.

Cannes2020_Jour4_10
2 Chambres sénatoriales pour une partie à 2 joueurs

Bilan : Rapide, stratégique et des règles simples avec malgré tout une profondeur de jeu. Les illustrations sont splendides. Belle réussite pour un jeu d’un tel format. Achat pour Bob.


Partie 21 : Mosquito Show

mosquito-show
Source : The Flying Games

Après Abyss Conspiracy, on décide de se concentrer sur des petits jeux pour l’association Ça Joue ou Bien?. Et on tombe sur Mosquito Show, édité par The Flying Games. Un jeu à 2 joueurs, encore avec Bruno Cathala au commande. Toujours lui.

Cannes2020_Jour4_12
Admirez sous le jeu, le tapis de jeu spécial Cathala

C’est l’histoire de 2 équipes d’un toucan et d’un caméléon en quête de nourriture dans la jungle. Et le but est de manger plus que les autres. C’est tout. Ici, on mange du moustique à foison et chaque animal à sa particularité de déplacement. Le toucan se déplacera en diagonale si un moustique est présent là où il saute. Le caméléon se déplace « normalement », donc orthogonalement, mais il doit commencer par manger un moustique. Certains moustiques avalés procurent des pouvoirs spéciaux et la partie s’arrête quand on ne peut plus déplacer ses animaux.

Cannes2020_Jour4_13
De bien belles figurines

Bilan : C’est coloré. C’est beau. C’est rapide. C’est simple à expliquer. Une sorte de mini jeu d’échecs dès 8 ans avec de bonnes possibilités d’embêter l’autre joueur. Franchement, on a été séduit et on l’aurait certainement acheté pour l’association si… il était en vente à Cannes (il est sorti entre temps).


Partie 22 : Robby One

robby-one
Source : Flip Flap éditions

Alors là, on est dans du gros délire. Attention. Stéph nous a rejoint et on se pose donc à 3 sur une table avec des pièces en jeu complètement loufoque. Robby One chez Flip Flap Editions. Un jeu de 3 à 10 (!) joueurs très tactile.

Cannes2020_Jour4_15
Au centre du plateau, la « casse »

On est des robots et on va devoir se construire avec des morceaux récupérés à la casse. Oui. Vous avez bien lu. Et comme on est pas autonome (on a besoin d’ordre dans notre cerveau informatique), c’est notre voisin de gauche qui va nous piloter et expliquer quoi faire. Et nous on fera pareil avec le voisin de droite. Et pour communiquer ? Facile ! On touche les bras, les pieds ou on cligne des yeux pour indiquer si on veut récupérer un pied avec roues ou plutôt une tête avec un oeil. Et c’est le bordel assuré jusqu’à ce qu’un robot soit complété. Les 2 joueurs ayant contribué à sa construction marquent des points. Et on commence la 2ème manche de la même manière.

Cannes2020_Jour4_17
Le robot, avec ses 3 jambes, ses 2 mains et sa tête

Bilan : c’est n’importe quoi. Mais c’est fabuleux en même temps. On s’amuse bien. On se touche les bras 3 fois mais l’autre n’est pas attentif et prend la mauvaise carte pendant qu’un autre vous cligne des yeux. Et ça fonctionne merveilleusement bien le temps d’une ou 2 parties, avant de partir sur un jeu plus sérieux, avec une super énergie à revendre. Bravo pour l’idée les auteurs ! On l’a acheté pour l’association.


Partie 23 : Rapid City

rapid city
Source : Bad Taste Games

Rapid City, édité chez Bad Taste Games, c’est un jeu… rapide. Vraiment. De 3 à 6 joueurs en moins de 5 minutes. Une sorte de Jungle Speed thématisé western avec des déplacements à faire avec son meeple ou en attraper d’autres en fonction des cartes tirées. Si on se plante, on prend une balle. Au bout de 6 balles, la partie s’arrête et les autres sont déclarés vainqueurs. 5 minutes. Pas plus.

Cannes2020_Jour4_20

Bilan : Jeu parfait pour l’association. Simple et rapide, qui va attirer des non-joueurs, enfants ou adultes, autour d’une table. Tout le monde se prête au jeu presque de manière naturelle. C’est efficace. Donc, forcément, achat pour l’association. 


Partie 24 : Zombie Bus

zombie-bus
Source : Sweet Games

L’heure tourne. On a juste le temps pour une dernière partie. Le salon s’est de nouveau bien rempli. Une table à l’horizon ! Vite ! Zombie Bus édité par Sweet Games. Un jeu coopératif chacun pour soi de 2 à 5 joueurs.

Cannes2020_Jour4_25

Le bus du campus, transportant des chearleaders (des majorettes à la sauce américaine) est attaqué par… des zombies. Oui. Et nous, on veut les sauver car faut pas déconner, c’est les chearleaders ! Alors on combat les zombies qui arrivent en jetant des dés et en cherchant des combinaisons gagnantes. Certains zombies sont plus simples à tuer que d’autres. Et à un moment donné, faudra faire un choix. Se sauver et abandonner les autres… ou mourir tous ensemble. Je vous laisse choisir.

Cannes2020_Jour4_28
Un zombie qui s’est enfui de Rapid City

Bilan : un mélange de Zombie Kidz évolution, Galerapagos et le Yahtzee. Et on obtient Zombie Bus. Je ne sais pas pourquoi mais ce jeu a tout pour plaire, mais personne ne s’est vraiment amusé. Trop chaotique peut-être. Pas d’achat pour l’association, pour personne.


Bilan du FIJ 2020

Parlons sérieusement. Avec le COVID-19 et toutes les mesures sanitaires qui ont suivi en mars, c’est un miracle d’avoir pu participer à ce FIJ sans (heureusement) avoir été un foyer d’infection avec un potentiel de 110’000 personnes… Quelle chance.

Parlons ludique. 110’000 personnes !! Quelle ambiance incroyable ! Encore une réussite pour ce FIJ qui est la grande Messe francophone du jeu de société.

Merci aux organisateurs.

Merci à mes compères et amis des Bobgames.

Et à bientôt !

 


(Et la suite des Bobgames ?)

Pour le moment, contexte sanitaire oblige, c’est compliqué. La saison 5 est de toute manière annulée et on se retrouvera tous pour la saison 6 à la rentrée.

Prenez soin de vous.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s