S06E16 Le Parrain : l’Empire de Corleone

Ça faisait longtemps. On était en pleine saison 3. C’était notre première partie du Parrain : l’Empire de Corleone (article S03E02) et on découvrait ce jeu « pour se faire des amis ». Chaque coup est un coup bas. Chaque manoeuvre fera du tort à un autre joueur. Chaque pensée est malsaine. C’est ça la mafia.

4 joueurs : Minh, Tchi, Stéphane et Bob. Un seul (grand) vainqueur. Celui dont on ne doit pas prononcer le nom. Celui qui la-minh. Celui qui opti-minh-ise. Bref, l’inéluctable vainqueur des jeux avec des cartes à combo. Vous devinez qui c’est ?

Premiers cadavres dans l'Hudson

On a eu le droit à un véritable jeu de mauvaise foi à cette partie. C’en était presque gênant, c’en était presque épique. Commençons le récit par « Bob la pleureuse ». Il a bien fait rire tout le monde. Il comptait les coups bas qu’on lui affligeait et pleurait son sort en disant qu’il ne gagnerait pas, qu’il était fichu et que sa vengeance auprès de Minh (la raison) et Tchi (le cœur) serait terrible. Il menaça Minh de lui pourrir sa partie (toujours des mots, encore des mots) et… c’est à peu près tout. Une lamentable partie mais il ne finira pas dernier, non, juste pas.

Un magnifique plateau de Manhattan

Passons ensuite à Tchi. Pôvre petit. Pas de sous. Pas de moyens. Pas de 5 dollars, que des 1. Il finira troisième, c’est sûr. Le vainqueur c’est sûrement Stéphane ou Minh ou Bob. Vous avez pas une petite pièce ? C’est pour les orphelins de la Mafia. Ah tiens, j’ai des 5 dollars, vite mettons-les dans le coffre. Tiens, j’ai des alliés inutiles (mais qui rapportent à chaque tour). Oups, pourquoi moi ??!! je ne contrôle presque rien…
Bref, un jeu à la Bob en bien plus subtil. Mais il ne gagnera pas.

Le coffre, pour corrompre et se faire des alliés

Stéphane. Comme à son habitude, une partie discrète. Une partie tranquille. Non !! c’était tout sauf tranquille. Minh, Tchi et Bob n’ont cessé de dire que c’est lui qui amassait le plus d’argent, que ce serait le vainqueur (on était juste à la fin du premier acte), que personne ne pouvait le battre. Bref, on aurait pu arrêter là et la partie était terminée. Il avait beau se défendre, personne ne voulait le croire (sans blague). Il fut désigné victime de la soirée et, dans cette position douloureuse, Stéphane termina dernier en déclarant finalement, presque comme une victoire : « Je vous l’avais bien dit !!! ».

Acte 3, la fin se rapproche

Enfin, Minh. Le « minou ». Il a commencé par dire qu’il faisait n’importe quoi, qu’il ne gagnerait pas, qu’il n’avait pas de chances, que les vainqueurs c’était Tchi ou Stéphane (tiens, pas Bob ??), que la neige était trop molle pour lui… Après les menaces de Bob, il déclara qu’il se défendrait et qu’il lui pourrirait sa partie également. Et, contrairement à Bob, lui y parvint. Il était partout, il contrôlait, il terrorisait, il jouait plus de tours que les autres. A la fin d’un 4ème acte mémorable, où l’Hudson River coulait rouge, il pulvérisa absolument tout sur son passage. Bravo à lui !!

C'est un fleuve de sang...

Et Stéphane, pourtant déclaré grand vainqueur par tous les autres, termina dernier… Quel jeu de p… Quelle ambiance autour de la table ! Même si les mécanismes sont très simples (on pose des mafieux, on gagne des ressources, on joue des cartes), c’est avant tout un jeu d’enfoirés où tous les coups sont permis.

Ça fait du bien de temps en temps ce genre de jeux de confrontation directe, ça remet les gens à leur place (n’est-ce pas Bob ?) et ça change des jeux parfois trop « experts ». Merci pour ce beau moment.

Et à bientôt !!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s