S06E07 Civilization : Une aube Nouvelle

Encore une chronique de jeu direz-vous. Et oui. Sauf que celle-là, elle est spéciale ! C’est le 100ème article du blog !!! Ce sera donc un article digne de ce nom ?! Bein non. Ce sera juste un court compte-rendu de jeu, c’est tout pour le moment.

Civilization : une Aube Nouvelle. C’est la version jeux de société du célébrissime jeu vidéo Sid Meier’s Civilization dont la première version est sortie en 1991 (!) et dont la version 6 cartonne en ce moment sur toutes les plateformes vidéoludiques. Un jeu pour 4 joueurs. Un jeu pour Minh, Bob, Tchi et Stéphane.

Gilgamesh, leader des Sumériens, avec ses 5 actions principales

Civilization est, comme son nom l’indique, un jeu de civilisation… c’est à dire que le joueur doit amener son peuple à travers les âges depuis l’antiquité jusqu’à l’âge moderne. Pour y parvenir, il disposera de 5 leviers fondateurs de toute civilisation qui se respecte, à savoir : le commerce, le contrôle du territoire, la technologie, la guerre et la construction. Chaque joueur peut donc jouer à son tour une action parmi ces 5 disponibles. Sauf que le système est bien fait, si l’action jouée ne l’a pas été depuis plusieurs tours, alors cette action aura pris de l’expérience (donc le peuple est devenu plus expérimenté et donc fera mieux le job) et son impact sera plus conséquent.

Les objectifs de partie (en haut) et les merveilles disponibles (en bas)

Pour remporter la victoire, il faut être le premier à réaliser les 3 objectifs sélectionnés au hasard en début de partie. Civilization est donc une course et, chose importante, si un objectif est atteint mais que par la suite vous perdez les conditions de victoire qui vous ont permis d’obtenir cet objectif, il reste quand même à vous. Très important. Car cela accélère le jeu au lieu de le ralentir inutilement en gardant par exemple ses positions militaires de peur de perdre des terrains cruciaux. Une fois que le point de victoire est acquis, il le reste jusqu’au bout.

Un joli plateau très coloré mais très lisible, rempli de cités, capitales, pions de contrôles, ressources, barbares et caravanes de commerce

Civilization est ce que l’on appelle un 4X, un jeu « exploration, expansion, exploitation et extermination ». Sauf que le jeu ne l’est pas tant que cela. Il n’y a pas de soldats par exemple pour « exterminer ». La guerre se déroule en fonction de la distance entre un de vos point de contrôle de territoire (un simple jeton) et votre cible. C’est à la limite du abstrait mais ça permet surtout de régler le défaut majeur de tout jeu de société de civilisation, la durée. Oui. Le mot civilisation est synonyme de partie très très très très très longue. Et cette aube nouvelle se veut avant tout un jeu de maximum 3 heures pour une première partie (compter 45 minutes de règles en plus). Et c’est réussi.

Les 4 villes-états indépendantes de la partie et oui, Genève est de la partie (chauvinisme…)

Et la partie me direz-vous. Minh en était à sa première partie. Tchi, Stéphane et Bob avaient déjà joué une fois il y a 2 ans. Et le début de partie s’en est ressenti. Personne ne savait exactement où il mettait les pieds et ça a commencé assez tranquille. Stéphane et Bob chacun dans un coin du plateau, tranquilles, et Minh et Tchi assez proches. Au fait c’était pas si tranquille que ça pour eux, Tchi a attaqué Minh dès le début de la partie et leur chamaillerie a duré jusqu’au bout.

Le monde en fin de partie

Et que se passe-t-il quand on laisse Bob et Stéphane tranquilles pour toute une partie ? Stéphane fait une excellente partie sans erreurs et Bob gagne… Regardez la photo ci-dessus : en rouge Bob (seul et barricadé comme jamais), en vert Stéphane (positions bien posées derrière un lac et un potentiel d’expansion encore énorme), en bleu Tchi (un jeu très épandu avec une percée au nord vers sa cible favorite du jour) et en orange Minh (qui a dû reculer de position suite aux attaques incessantes de Tchi).

Vue plongeante sur le plateau, c’est quand même beau

Civilization : une Aube Nouvelle est une pure merveille du jeu de civilisation mais qui n’est pas exempt de défauts. L’immersion n’est pas forcément omniprésente et la guerre est un poil abstraite. Cependant, la progression du jeu, la construction des merveilles du monde et leurs avantages, le tout soupoudré des possibilités de combos d’actions, en font un jeu expert très intéressant. Bravo.

Et à bientôt !

2 réflexions sur “S06E07 Civilization : Une aube Nouvelle

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s